Goût sucré de la fin de l’été,

Vendanges, fêtes et gourmandises,

Frais, sec, en huile végétale, jus ou nectar de Bacchus,

 

 

Le raisin est une source incroyable de vitamines aux

propriétés surprenantes.

De saveur doux, acide et neutre, il a une action sur les méridiens du poumon, de la rate, du rein.

Fruit de la vigne, on ignore son origine exacte, bien que les fouilles archéologiques suggèrent que l’on cultivait déjà le raisin en Asie il y a plus de 7000 ans!!

 

Riches de plus de 5000 variétés, les raison sont classés en trois groupes: les raisins de table, les raisins à vin et les raisins destinés à la fabrication des raisins secs.

En Chine, le raisin est réputé pour traiter l’anémie chez les enfants et les femmes enceintes.

Il est le meilleur fruit en cas de fatigue, d’épuisement, de surmenage, de neurasthénie ou d’amaigrissement par carence.

Il est particulièrement adapté en cas de toux chronique (due à vide de yin) avec toux sèche et transpiration nocturne.

  • Célèbre pour traiter les rhumatisme, il est également indiqué pour traiter l’arthrite, les douleurs de tendons et des os dus aux climats humides ou orageux.

 

  • Associé au jus du céleri, ils peuvent être intéressants dans les cas d’hypertension artérielle.

 

  • En effet, ce petit fruit peut ralentir voir inhiber la formation des caillots plaquettaires: utile dans la prévention des thromboses artérielles ou veineuses, voir dans la prévention des maladies cardio-vasculaires (Infarctus du myocarde, AVC, etc.).

Il a également la propriété d’ouvrir l’appétit (certains nutritionnistes conseillent d’en mastiquer 9g, 30 minutes avant les repas).

Laxatif doux (ne pas en abuser), il présente une action cholagogue, c’est à dire qu’il draine la bile hors de la vésicule biliaire.

Fruit du tonus et de l’énergie, il fournit relativement beaucoup de calories pour un fruits frais. Plus la teneur en sucres sera importantes, plus le raisin sera riche énergétiquement : modération en cas de diabète.

 

Quelques précautions tout de même…

  • une consommation abusive peut induire une diarrhée: attention en cas de faiblesse du système digestif!
  • certains livres chinois anciens affirment qu’en excès le raisin peut provoquer de la chaleur interne, c’est à dire une sensation d’oppression dans la poitrine et une baisse de la vue.
  • sa haute teneur en sucre nous invite à le consommer avec modération, surtout en cas de diabète.
  • en cas d’abus de la maman, les bébés allaités pourront présenter des éruptions cutanées…

L’huile de ses pépins bénéficie de toutes les vertus que procurent ses substances ( vit B1, B2, B3, B5, B6, B9, E et des carotènes), mais également des acides gras poly et mono insaturés, indispensables au bon fonctionnement des cellules et qui permettent de faire baisser le “mauvais” cholestérol ainsi qu’une bonne élasticité des vaisseaux, la fluidité du sang et des réactions anti-inflammatoires.

Alors bel Automne gourmand !!

Audrey

 

 

 

Source :
Ces aliments qui nous soignent, la diététique chinoise au service de votre santé- Philippe Sionneau et Joesette Chapellet